First Finance :: page d'accueil

Les marchés de taux d'intérêt au centre de l'actualité

Un article d’Eric MAINA
maina

Diplômé ESC Bordeaux, Éric Maina a consacré 13 ans à la gestion obligataire et monétaire au sein du groupe des MMA. En parallèle, il a enseigné auprès de Grandes Écoles et Universités. Il est l’auteur du livre La Gestion Obligataire publié à la Revue Banque Editeur en 2005. Il est aujourd’hui formateur chez FIRST FINANCE en charge plus particulièrement des séminaires consacrés aux marchés monétaires, obligataires et dérivés de taux.

 

 

Les marchés de taux d’intérêt sont aujourd’hui au centre de l’actualité pour des raisons conjoncturelles liées à l’économie et structurelles liées à la réglementation.

 

Conjoncturellement tout d’abord

Les derniers chiffres sur l’emploi américain et les hausses de salaires font craindre une résurgence de l’inflation.

Les taux des emprunts d’Etat à 30 ans américains viennent ainsi de toucher le niveau de 3%, niveau qu’ils n’avaient pas atteint depuis Mai 2017. Dans le même temps, le taux des emprunts d’Etat allemand repassent la barre des 0, 75%, barrière qui n’avait plus été franchie depuis l’été 2015.

 

Structurellement, par ailleurs, la réglementation  est en passe d’impacter de façon profonde les marchés Fixed Income

En particulier, les règles de MIFID II exigeront, pour la première fois, que les cours de certains titres obligataires soient publiés peu après la conclusion d’une transaction et, dans certains cas même, de façon anticipée. Ceci devrait permettre d’améliorer la transparence sur les marchés obligataires ainsi qu’a pu le montrer l’exemple américain.

En effet, depuis 2002, l’Association nationale des courtiers en valeurs mobilières américaines (NASD) a mis en place le  système de reporting Trace, ce qui s’est traduit par une baisse des coûts de transaction sur les obligations d’entreprises dont le système Trace diffusait publiquement les prix.

Il serait certes prématuré de prédire que MIFID II produira  les mêmes conséquences que Trace. En effet, seul un très faible pourcentage des titres en circulation est assujetti aux nouvelles règles. Les opérations sur obligations souveraines ne sont couvertes que si la taille initiale de l’offre est supérieure à 1 milliard d’euros, tandis que les obligations d’entreprises et convertibles ne sont soumises à la transparence des prix que pour des émissions de 500 millions d’euros ou plus.

En revanche, ces nouvelles règles pourraient avoir un effet beaucoup plus important sur la négociation de dérivés tels que les swaps de taux d’intérêt. Ceux-ci représentent une part beaucoup plus importante des volumes quotidiens que les titres. Avec les nouvelles règles, les prix de ces produits devraient devenir plus transparents et le recours aux plateformes électroniques s’imposer encore plus largement.

 

 

Ainsi, à un moment où  les marchés de taux d’intérêt enregistrent une hausse de la volatilité, des changements profonds au niveau de la réglementation sont en passe d’amener des modifications substantielles au niveau du trading.

 

Aujourd’hui, plus que jamais, il parait fondamental de se former sur ces changements structurants et sur le fonctionnement des produits du Fixed Income.

 

 

 

Pour aller plus loin, découvrez les formations animées par Eric MAINA :

 

Produits dérivés de taux : mécanismes et utilisations

 

Produits monétaires, obligations d’État et corporates : mécanismes et utilisations

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux

Notez cet article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Loading...

73 lectures

ARTICLES RELATIFS

 

De Bâle III et CRR à CRR 2 et Bâle IV : vers des changements profonds de la réglementation prudentielle

Article de M. Abdelhalim FADIL Diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Abdelhalim FADIL a commencé sa carrière comme consultant...

9 mai 2018 par Isabelle Buraud

 

L'intelligence artificielle en finance

Article de Paul BUIGUES   Paul Buigues, Hedge Fund manager, crée des systèmes autonomes basés sur le machine learning depuis de nombreuses années. Il est diplômé...

9 mai 2018 par Isabelle Buraud

 

Qu’est-ce que la création de valeur et qui doit le savoir ?

Un article de Patrick Seassau Patrick a passé 15 ans en banque d’investissement à Londres avant d’évoluer, il y a 10 ans, vers la formation...

21 mars 2018 par Isabelle Buraud

Poster un commentaire


Connectez-vous à votre Espace Personnel

Espace Réservé Apprenant Espace Réservé Intervenant Fermer
Fermer

Téléchargement

Je souhaite télécharger :

  • Finance de la Banque, de l'Assurance et de l'Immobilier - Asset management
  • Finance d'entreprise
  • Banque commerciale, réseaux Assurance

Je saisis mes coordonnées pour lancer le téléchargement :