First Finance :: page d'accueil

Les activités postmarché doivent relever de nombreux défis

V_pasquetUn article de Valérie Pasquet. Diplômée d’une MSG et d’un DESS de Finance, elle a débuté sa carrière dans les sociétés de gestion de portefeuille OFI AM et CANDRI-AM (ex-DEXIA AM), en charge du dénouement des opérations de bourse, des repos et prêts/emprunts de titres. Elle a ensuite rejoint Royal Bank Canada, banque dépositaire d’OPCVM située à Paris, au sein de laquelle elle a été responsable des Opérations sur Titres et des prêts-emprunts de titres. Elle a rejoint FIRST FINANCE en septembre 2007.

 

 

Les activités postmarché doivent relever de nombreux défis, liés au contexte réglementaire et aux évolutions des infrastructures de place.

 

 

Les impacts des textes réglementaires, dont l’entrée en vigueur s’étale sur plusieurs années, sont en effet conséquents, en particulier :

 

la réglementation EMIR, qui porte sur les produits dérivés, et impose notamment l’obligation de déclaration des transactions à des trade repositories, et la compensation ou la collatéralisation des opérations négociées de gré à gré

 

la directive MIF 2 qui vise, parallèlement à une protection accrue des investisseurs, un meilleur encadrement des activités de marché, notamment du Trading Haute Fréquence et une plus grande transparence des marchés financiers pré et post-négociation

 

 

En ce qui concerne les infrastructures de place, outre la création des trade repositories, et l’extension des activités des chambres de compensation aux produits dérivés OTC, le postmarché a été marqué par la bascule progressive d’une vingtaine de pays vers la plate-forme européenne de règlement/livraison TARGET2-Securities. Cette migration a induit pour les établissements bancaires de fortes évolutions informatiques et les conduit à revoir le modèle d’organisation de leur conservation.
Sur le plan technologique, les acteurs du postmarché collaborent de plus en plus avec des FinTechs pour comprendre les apports potentiels des registres distribués (Distributed Ledger technology) dans le cadre de différentes activités, comme le montre l’initiative de place sur la tenue de registre pour les valeurs non cotées.

 

Pour vous permettre de maîtriser les métiers du postmarché, tout en intégrant les dernières évolutions réglementaires et techniques, les séminaires privilégient une approche opérationnelle fondée sur de nombreux cas pratiques et sur des mises en situation.

 

 

 

Découvrez les programmes des séminaires 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux

Notez cet article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...

29 lectures

ARTICLES RELATIFS

 

Le Bâle III est arrivé!

Un article de Marc Salvat, diplômé de l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris, Marc Salvat a été responsable d’équipes maîtrise d’ouvrage marchés de capitaux,...

15 décembre 2017 par Céline Allardi

 

Les activités «Corporate Finance» font face à des mutations structurelles

Un article de Patrick Legland, économiste, Professionnel de la finance depuis plus de 25 ans, Patrick Legland est spécialiste en émission de dettes ou capitaux...

13 décembre 2017 par Céline Allardi

 

De nouvelles approches de l’allocation d’actifs

Un article de Yacine Bechikh, diplômé de l’ENSAE, Sciences-po et Dauphine, il a été responsable de la recherche dérivés actions de BNP Paribas et a...

13 décembre 2017 par Céline Allardi

Poster un commentaire


Connectez-vous à votre Espace Personnel

Espace Réservé Apprenant Espace Réservé Intervenant Fermer
Fermer

Téléchargement

Je souhaite télécharger :

  • Finance de la Banque, de l'Assurance et de l'Immobilier - Asset management
  • Finance d'entreprise
  • Banque commerciale, réseaux Assurance

Je saisis mes coordonnées pour lancer le téléchargement :