First Finance :: page d'accueil

Les activités «Corporate Finance» font face à des mutations structurelles

 Un article de Patrick Legland, économiste, Professionnel de la finance depuis plus de 25 ans, Patrick Legland est spécialiste en émission de dettes ou capitaux propres sur les marchés de capitaux ainsi qu’en fusions et acquisitions. Professeur Affilié à HEC Paris, il enseigne par ailleurs les marchés financiers à Science Po Paris, où il est Maître de Conférence. Il est Membre du Comité Directeur du Club Finance HEC, qui élit chaque année la meilleure Thèse professionnelle pour HEC. Managing Directeur dans différentes banques d’investissement à Hong Kong, Londres, Paris (BNPP, UBS), ayant dirigé des équipes globales, Patrick Legland bénéficie d’une large expérience internationale. Dans ses fonctions de Directeur Global de la Recherche, et Membre du Comité Exécutif des activités mondiales de Marché de Capitaux de la Société Générale, il a écrit de nombreux articles professionnels, notes de recherche sur la finance, valorisation d’entreprises et les marchés financiers. Entouré de spécialistes en analyse économique, montages financiers, et marchés des capitaux, Patrick Legland a créé la société LGD-Partners, qui conseille des grandes entreprises ou fonds d’investissements à la fois en France et à l’étranger.

 

Les activités «Corporate Finance» font face à des mutations structurelles, notamment réglementaires, cumulées à des évolutions conjoncturelles liées au niveau bas des taux d’intérêt.

Les changements réglementaires et de modes de financements ont de multiples conséquences, sur les décisions financières des entreprises, institutions financières, ou simplement des « Business Units » ou PME et ETI, dans le cadre de leur gestion opérationnelle :

– La mise en place progressive des nouvelles normes comptables «International Financial Reporting Standards – IFRS» en remplacement des normes nationales, modifie la présentation des comptes, et la manière dont une analyse financière dot être effectuée.
La désintermédiation, avec des entreprises se finançant de manière croissante par l’émission de dettes «Corporate», en remplacement des dettes bancaires traditionnelles, ouvre de nouvelles perspectives pour les entreprises.
L’appréciation du risque par les banques ainsi que la détermination des notes de crédit des émetteurs est en constante évolution, avec notamment le développement de la Titrisation.
Les levées de fonds visant à renforcer les capitaux propres sont soumises à des exigences réglementaires croissantes.

 

Le bas niveau des taux d’intérêt contraint les directions financières et managements d’entreprises à revoir leurs financements, le pilotage de la performance et les opportunités de création de valeur dans le cadre d’investissements ou de croissance externe :

– Financements les plus appropriés entre dettes, capitaux propres ou produits hybrides tels que Obligations Convertibles, Dette Mezzanine ou Dette Subordonnée.
– Communication avec les apporteurs de capitaux, et montage d’opérations financières sur les marchés de capitaux du type introduction en bourse, augmentation de capital.
– Évaluation d’actifs, choix d’investissements prenant en compte les taux bas actuels et l’impact d’une remontée potentielle …
– Mise en place de tableaux de bord intégrant les nouveaux outils digitaux.
– Réalisation d’opérations de fusions-acquisitions incluant l’évaluation des synergies, les pactes d’actionnaires ou la détermination d’une prime de contrôle.

 

Basés sur des cas réels et récents, les séminaires de «Corporate Finance» apportent à la fois le savoir fondamental nécessaire et des mises en situations concrètes. Au-delà des techniques financières nécessaires à un cadre ou dirigeant, les formations familiarisent les participants aux prises de décisions, opérationnelles et financières dans le cadre des évolutions réglementaires. En fonction des thèmes ou cas, les outils digitaux de formations sont utilisés.

 

Découvrez les programmes des séminaires 

Partager cet article sur les réseaux sociaux

Notez cet article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...

52 lectures

ARTICLES RELATIFS

 

Pourquoi les entreprises utilisent-elles le « European High-Yield » pour leur financement ?

Article de M. Roman GAISER   Diplômé de l’université de Dauphine, Roman GAISER est investisseur en European High-Yield avec plus de 20 ans d’expérience dans les...

30 mai 2018 par Céline Allardi

 

De Bâle III et CRR à CRR 2 et Bâle IV : vers des changements profonds de la réglementation prudentielle

Article de M. Abdelhalim FADIL Diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Abdelhalim FADIL a commencé sa carrière comme consultant...

9 mai 2018 par Céline Allardi

 

L'intelligence artificielle en finance

Article de Paul BUIGUES   Paul Buigues, Hedge Fund manager, crée des systèmes autonomes basés sur le machine learning depuis de nombreuses années. Il est diplômé...

9 mai 2018 par Céline Allardi

Poster un commentaire


Connectez-vous à votre Espace Personnel

Espace Réservé Apprenant Espace Réservé Intervenant Fermer
Fermer

Téléchargement

Je souhaite télécharger :

  • Finance de la Banque, de l'Assurance et de l'Immobilier - Asset management
  • Finance d'entreprise
  • Banque commerciale, réseaux Assurance

Je saisis mes coordonnées pour lancer le téléchargement :


Vos données personnelles sont utilisées dans le cadre strict de l’exécution et du suivi de votre demande par les services de FIRST FINANCE en charge du traitement. Elles sont nécessaires à l’exécution de ce service. Elles sont conservées pour une durée de cinq ans à compter de notre dernier contact, sauf accord-cadre spécifique. En application de la réglementation sur la protection des données à caractère personnel, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation du traitement ainsi que d’un droit d’opposition et de portabilité de vos données si cela est applicable que vous pouvez exercer en vous adressant à FIRST FINANCE- Direction des Systèmes d’Information, 7 rue Beaujon, 75 008 PARIS.