First Finance :: page d'accueil

De nouvelles approches de l’allocation d’actifs

 Un article de Yacine Bechikh, diplômé de l’ENSAE, Sciences-po et Dauphine, il a été responsable de la recherche dérivés actions de BNP Paribas et a créé et dirigé le hedge fund cross-asset de STATE STREET. Il se focalise actuellement sur l’extraction d’alpha (surperformance pure) via l’étude de swaps de moments d’une distribution de probabilité. Il est expert dans la compréhension du lien existant entre les prix des classes d’actifs (equity, credit, fixed income, commodities, …)

 

L’évolution de la réglementation financière, la technologie numérique, le vieillissement de la population et le changement d’attitude des investisseurs font évoluer en profondeur le métier de la gestion d’actifs.

 

La réglementation a un impact considérable sur les exigences des clients institutionnels et, par ricochet, sur les gérants d’actifs, qui se voient forcés de concevoir de nouvelles solutions propres à satisfaire ces exigences. Ainsi, l’application aux fonds de pension des règles de comptabilisation IFRS a été l’occasion pour les gérants d’actifs de développer leurs ressources d’investissement axées sur le passif. Parallèlement, la directive Solvabilité II a généré de nouvelles contraintes pour les assureurs en termes de budgétisation du risque et de transparence, obligeant les gérants d’actifs à élaborer de nouvelles solutions permettant un reporting transparent de la gestion du risque. Enfin, l’évolution de la réglementation bancaire (FRTB, réduction des variations sur les RWA, risque de taux dans le banking book, révisions sur la titrisation, LCR, NSFR) va permettre aux gérants d’actifs de chasser sur de nouvelles terres (les prêts privés, market-making, fonds de liquidité, gestion de base).

 

Par ailleurs, on assiste au développement d’offres d’algorithmes en ligne pour l’allocation d’actifs et aux plateformes de trading en réseau. Les gérants d’actifs vont devoir se doter des infrastructures nécessaires pour exploiter le volume exponentiel d’informations disponibles, non seulement pour se forger une connaissance approfondie de leurs clients, mais aussi pour mieux évaluer les prix du marché.
Le vieillissement démographique et les déficits des régimes de retraite modifient également sensiblement les attitudes et les priorités des investisseurs en les incitant à obtenir des performances durables en prenant moins de risques. Les investisseurs accordent également maintenant plus d’importance au résultat de leur placement qu’à sa performance relative.

 

 De nouvelles approches de l’allocation d’actifs fondées sur le risque, comme la parité des risques, sont venues remettre en question les anciennes conceptions basées sur la performance. La diversification ne consiste plus à investir dans des classes d’actifs variées, mais dans les différents facteurs de risque qui influencent ces classes d’actifs. Auparavant, la génération d’alpha consistait à produire des performances indépendantes de l’indice de référence. Aujourd’hui, il s’agit de générer une performance qui ne soit pas liée à un facteur de risque systématique. En conséquence, une troisième stratégie d’investissement est apparue, qui se situe entre la gestion active et la gestion passive : l’investissement basé sur les facteurs de risque.

 

Pour répondre à ces mutations, les séminaires de la gamme ASSET MANAGEMENT innovent en termes de pédagogie, de réactivité et de customisation par :

– L’utilisation du digital dans les séminaires (Tableau Blanc Interactif, utilisation d’outils de quiz sur smartphones, etc.)
– Des études de cas pratiques qui collent à l’évolution du métier de gérant
– La personnalisation du contenu en fonction des attentes des participants
– La réalisation d’outils quantitatifs d’allocation d’actifs, d’extraction d’alpha et de budgétisation du risque

 

 

 

Découvrez les programmes des séminaires 

 

 

 

Partager cet article sur les réseaux sociaux

Notez cet article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars Loading...

23 lectures

ARTICLES RELATIFS

 

Pourquoi les entreprises utilisent-elles le « European High-Yield » pour leur financement ?

Article de M. Roman GAISER   Diplômé de l’université de Dauphine, Roman GAISER est investisseur en European High-Yield avec plus de 20 ans d’expérience dans les...

30 mai 2018 par Céline Allardi

 

De Bâle III et CRR à CRR 2 et Bâle IV : vers des changements profonds de la réglementation prudentielle

Article de M. Abdelhalim FADIL Diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Abdelhalim FADIL a commencé sa carrière comme consultant...

9 mai 2018 par Céline Allardi

 

L'intelligence artificielle en finance

Article de Paul BUIGUES   Paul Buigues, Hedge Fund manager, crée des systèmes autonomes basés sur le machine learning depuis de nombreuses années. Il est diplômé...

9 mai 2018 par Céline Allardi

Poster un commentaire


Connectez-vous à votre Espace Personnel

Espace Réservé Apprenant Espace Réservé Intervenant Fermer
Fermer

Téléchargement

Je souhaite télécharger :

  • Finance de la Banque, de l'Assurance et de l'Immobilier - Asset management
  • Finance d'entreprise
  • Banque commerciale, réseaux Assurance

Je saisis mes coordonnées pour lancer le téléchargement :


Vos données personnelles sont utilisées dans le cadre strict de l’exécution et du suivi de votre demande par les services de FIRST FINANCE en charge du traitement. Elles sont nécessaires à l’exécution de ce service. Elles sont conservées pour une durée de cinq ans à compter de notre dernier contact, sauf accord-cadre spécifique. En application de la réglementation sur la protection des données à caractère personnel, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation du traitement ainsi que d’un droit d’opposition et de portabilité de vos données si cela est applicable que vous pouvez exercer en vous adressant à FIRST FINANCE- Direction des Systèmes d’Information, 7 rue Beaujon, 75 008 PARIS.